dimanche 4 décembre 2016

L'avis de Nadia...

...pour son blog l'Ivresse du Noir


Quand la petite histoire rencontre la grande Histoire …

Nils Barrellon m’a totalement bluffée !  A la fois roman policier, roman noir, roman historique, une grande découverte pour moi qui ne connaissait pas du tout l’auteur.

L’histoire débute en 1945 à Berlin pour s’étirer jusqu’en 2012.
Nous suivons trois générations d’une même famille sur 70 ans.
Les années 45 à 53 avec Anna, les années 60 avec son fils Joseph et 2012 avec son petit fils Jacob, personnage central du roman.

Au coeur du récit, il y a une lettre écrite par Anna à son fils, un secret et héritage familial très lourd à porter et le mystérieux vol d’un peigne au musée d’histoire de Berlin.
J’avoue avoir pataugé au début, les allers retours entre les trois époques m’ont déstabilisée dans un premier temps. Mais très vite, je suis entrée à fond dans l’histoire et j’ai apprécié les liens qui se tissaient d’une époque à l’autre.

Nous voyagons de Berlin à Francfort, à Rennes et à Paris dans une folle course poursuite.
Jacob est traqué par de sombres individus. Qui sont ils ? Et pourquoi le traquent ils ?   Le mystère reste entier.

L’intrigue est intelligente, originale, passionnante et très bien construite.
Elle démarre lentement pour s’accélerer au fur et à mesure jusqu’à la révélation finale qui explose comme une BOMBE !

L’écriture est belle, addictive et les personnages touchants, vrais et très attachants.

Nils Barrellon a accompli un fabuleux travail de documentation, il met en lumière différentes périodes de l’histoire allemande.

Une magnifique lecture, j’en redemande !

vendredi 2 décembre 2016

L'avis de Lolo...



Trois générations, trois parcours étonnants

Ce roman débute à la fin de la seconde guerre mondiale et s'étend sur trois générations jusque fin 2012. Une lettre est au centre de toute l'histoire, elle fera beaucoup parler d'elle, nous fera voyager et  passer des moments forts et émouvants. 

Au fur et à mesure des châpitres on se pose pas mal des questions, qui auront leurs réponses aux toutes dernières pages du livre. Pour les obtenir , cela ne va pas être de tout repos, nous allons cotoyer des personnages pour certains attachants , pour d'autres très antipathiques , violents et déterminés. 
Aucun répit , nous sommes pris dans le rythme qui sera soutenu jusqu'à la fin.

J'ai eu un peu de mal au début avec les retours sur les années antérieures mais ensuite tout s'est enchaîné et je suis partie dans une aventure formidable , malgré un sujet de fond difficile et poignant , la seconde guerre et toutes les horreurs commises en cette sombre période, et ce, du côté allemand ce qui est  assez rare dans  les polars français.

Nils Barrellon a écrit ici un roman qui lui a très certainement demandé du temps et de la recherche, même si il n'oublie jamais tout a fait ses précédents romans avec le commissaire Kuhn. . Je qualifierai ce livre de Thriller, polar et roman historique, tout cela en 296 pages.