lundi 2 janvier 2017

Bonne année 2017

Je vous souhaite une excellente année 2017 et espère que nous aurons l'occasion de nous croiser cette année, un peu partout en France ;-) 



Voici les dates et les lieux où je me rendrai (à la date du 3 janvier, cette liste est susceptible de s'allonger :-))...
Salon de la Mairie du 7ème à Paris
Salon de Nemours
Librairie Un p'tit Noir - Lyon
FNAC Velizy
Polar Lens
Lire à Limoges
Mauves en Noir
Bibliothèque Parmentier Paris XI - Apéro Polar

Au plaisir de vous y croiser...


vendredi 23 décembre 2016

L'avis de Bruno...

...grand lecteur de polar devant l'éternel (?) sur sa page facebook

C'était en octobre chez Olivier Le Corbac Vanderbecq .Dominique Maisons venait présenter en avant première son dernier bouquin et pour l'accompagner Nils Barrellon venait présenter "La lettre et le peigne".
Je ne connaissais pas du tout Nils et en écoutant le bonhomme parler de son livre ,je me suis laissé tenté.
Je viens de le terminer et je dois dire que ce livre est fort bien écrit. Il s'étale sur une période très large d'avril 45 à juin 2013 . Difficile à cataloguer certes, thriller ,un peu, polar, certainement, roman historique assurément ; l'auteur mélange selon moi, un peu tout les genres avec bonheur je dois bien le reconnaître.
La lettre et le Peigne est un titre qui sonne comme une fable ,mais c'est une histoire inter génération qui se déroule sur près de 70 ans. A partir de l'assassinat d'un gardien de musée ,on va se retrouver embarqué dans les heures sombres du nazisme, de la guerre ,des fachos présents et passés . Nils Barrellon a certainement du faire quelques recherches pour argumenter son récit et nous emmener là ou il veut.
Ce que j'ai moins aimé ,c'est la façon de trimbaler son lecteur à travers les différentes époques; 1945 puis 2012,mais aussi 1991,1979,2001,1953,1995,2001 et 1998 je crois. Mais ça je crois que c'est moi ,j'ai un peu plus de mal lorsque les croisements et promenades dans différentes époques sont trop nombreuses.
J'ai aimé par contre le soucis du détail ,la clarté de l'écriture et la trame de l'histoire qui fait que l'on n'a pas envie de lâcher le bouquin. J'ai aimé également le fait que l'histoire se situe principalement coté allemand et dans le grand Berlin .On y rencontre des salauds que l'on a du mal à classer comme tel, et un Jacob qui se demande ce qui lui arrive.
De fil en aiguille ,on arrivera au bout de ce roman en ayant la certitude que l'auteur nous permet tel un spectateur de survoler quelques heures sombres de l' histoire de cette bonne vieille Europe tout en faisant remonter à la surface quelques bonnes questions.
Il s'agit d'une fiction, bien sûr.......mais en sommes nous si sûrs?
Bravo et bien joué Nils Barrellon .